(25-28 février 2018)

Après un bus de nuit et encore la matinée, j’arrive à Sinahoukville pour prendre le ferry direction les îles ! Je rejoins Melissa (la chilienne de Siem Reap) et nous passons 3 jours ensemble à profiter de cette île calme et merveilleuse. Sable blanc, mer bleue turquoise à peine rafraichissante et soleil tapant. Malgré que ma peau est bien habituée au soleil depuis quelques semaines, j’attrape de beaux coups de soleil.

Il faut que je vous raconte une petite anecdote que nous avons vécu avec Melissa. Nous voulions aller sur une autre plage de l’île qui était assez proche d’où nous étions. Le seul moyen d’y accéder était par bateau-taxi (7$) ou par un petit trek d’une heure et demi à travers la jungle. Cette plage ne contient qu’un seul hostel et n’est même pas accessible par le gros ferry depuis Sihanoukville. Nous avions donc décidé de laisser nos gros sacs à notre hostel et de partir avec un petit sac à dos pour passer la nuit au « Driftwood Hostel » et repartir le lendemain par le trek également. La balade dans la jungle était très agréable, mais j’étais très contente de ne pas avoir emporté mon gros sac ! Nous avons bien profité de la plage presque vide toute la journée mais au moment de s’installer et de se préparer à dormir, nous entendons du bruit Mélissa et moi. Elle était sur le lit au dessus et moi en dessous. Nous venions de voir 1 ou même 2 rats sauter de lits en lits juste sur les lits en face de nous ! Je saute de mon lit et lui dis que ce n’est pas possible, que je ne pourrai pas dormir. Elle me propose de venir dormir avec elle au dessus lorsqu’une minute après, elle crie et saute de son lit superposé, car un rat était assis juste à côté d’elle dans son lit ! Nous sommes allées à la réception mais le staff était plutôt occupé à boire et à faire la fête que de s’occuper de nos problèmes, quand la manager nous a dit que nous étions dans la jungle et qu’il fallait qu’on s’attende à voir des rats, des geekos, des serpents… oui mais bon, pas dans notre lit quoi ! Bref, cela ne s’est pas très bien passé, nous voulions partir. Nous étions prêtes à marcher dans la jungle à 23h30 pour rentrer sur l’autre baie mais après avoir fait 3 mètres dans la jungle, nous avons fait demi-tour. Car ce qu’on peut trouver dans la jungle en pleine nuit est peut-être bien pire qu’un rat dans notre lit… Mais hors de question de revenir dans ce dortoir. Nous avons donc « dormi » ou plutôt passé la nuit sur le ponton en bois avec notre essuie pour nous couvrir du froid et avec une centaine de piqures de moustiques le matin ! Dès que le soleil s’est levé, nous sommes rentrées sur l’autre baie en toute sécurité. Cette nuit-là a été longue, émouvante et à la fois très marrante. Nous ne sommes pas prêtes de l’oublier !

Après cette nuit plus qu’émouvante, nous avons quitté l’île et nous nous sommes prise une chouette chambre double dans un hostel avec piscine à Sinahoukville. Cela faisait du bien d’avoir une chambre confortable pour nous deux, et sans rats 😉

Categories: Cambodge

1 Comment

JOSEPH · 14 mars 2018 at 6 h 11 min

Hahahaha. Quelle horeur 😣

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Cambodge

Siem Reap

(21-23 février 2018) Je prends un bus au matin de PP pour SR. Je vais dans mon hostel faire mon check in et puis je pars en vélo rejoindre Mégane, une copine rencontrée au Vietnam. Nous Read more…

Cambodge

Phnom Penh

(19-20 février 2018) Je suis partie de Hô Chi Minh en bus direction Phnom Penh. On a traversé la frontière et le chauffeur du bus a pris nos passeports pour faire nos visas. C’était la Read more…