(21-23 janvier 2018)

Beaucoup de voyageurs que j’ai rencontrés sur mon chemin au Laos me disaient que si je devais esquiver une ville par manque de temps, ce devrait être Vientiane. Beaucoup d’entre eux n’ont pas aimé la capitale du Laos. Alors, autant j’adore écouter les autres backpackers dans mon voyage, autant j’adore ne pas toujours suivre ce qu’on me dit. Car moi, j’ai bien aimé Vientiane pour les 3 jours que j’y ai passés !

C’est une petite capitale de 800 000 habitants qui n’est pas trop agitée, et c’est ce que j’ai aimé ! J’ai loué un vélo pendant 2 jours et j’ai flâné dans les rues de Vientiane pour découvrir de belles petites rues, me conduisant à certains temples, marchés et musées.

J’ai visité le fameux « Pha That Luang Temple », le monument le plus sacré du pays, il est censé contenir un cheveu de Bouddha. Il figure sur les armoiries du Laos et ses billets de banque.

Le Patuxai est un arc de triomphe bâti entre 1957 et 1969, il est dédié aux personnes ayant combattu contre la France pour l’indépendance du pays. Je suis montée à l’étage pour avoir une vue sympathique sur la ville.

On retrouve beaucoup la culture française au Laos, mais encore plus à Vientiane. Les rues, les avenues, les « palais » sont écrits en français.

Le premier jour, je suis allée au Buddha Park avec 4 personnes de mon auberge de jeunesse. On a presque passé l’après-midi entière là-bas. Nous avons fait connaissance avec un moine et avons parlé presque 1h30 avec lui à une table sous un arbre à côté d’un buddha. C’était très agréable de l’écouter nous raconter sa vie de moine. Il était intéressé de nous parler pour pratiquer son anglais.

Je suis allée visiter le musée « COPE Center ». Une association qui aident les victimes UXO. Ils fabriquent des prothèses (jambres, bras) pour ceux qui ont subi des amputations suite à des explosions de bombes retrouvées après la guerre. C’est assez bien fait, et ça donne un peu des frisons de voir tout ça… Aujourd’hui, il y a encore beaucoup de bombes non explosées au Laos. Ces petites bombes font presqu’une victime par jour en touchant les enfants qui jouent dans les champs ou les adultes qui travaillent leur terre.

Le marché nocturne de Vientiane est assez grand, mais pour une fois, il y a plus de vêtements et chaussures que de nourriture.

Categories: Laos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Laos

Laos en 3’30 !

Episode 8: Laos from Joseph Laura on Vimeo.

Laos

Vang Vieng

(17-19 janvier 2018) Nous passons notre journée dans les transports. Nous devons reprendre un bateau d’une heure jusque Nong Khiaw, puis un bus de 3h30 jusque Luang Prabang pour enfin prendre un bus jusque Vang Read more…

Laos

Nong Khiaw et Muang Ngoy

(14-17 janvier 2018) Après un moment d’hésitation à cause du froid qui envahissait Luang Prabang, je décide finalement de me rendre à 4 heures au nord de Luang Prabang vers Nong Khiaw, petit village au Read more…